Constructions en carton – les Invites de Villeurbanne 2017


This page in English English


Avec l’été est arrivé dans ma ville, le festival bisannuel de musique, des arts de la rue et autres gourmandises culturelles : Les Invites de Villeurbanne.

J’en avais déjà parlé ici car ils avaient fabriqués des fleurs toutes en récupération avec bouteilles plastiques sur une édition précédente.
Que dire de ce festival, si ce n’est que c’est un véritable bonheur de sortir de chez soi, de s’émerveiller de découvertes, de voir la ville vivre plus intensément. Les gens échangent volontiers quelques mots de plaisir. Et se mêlent même cette année, à une oeuvre aussi éphémère qu’épique, Monumentale ! Je dois dire que d’y trainer mes guêtres comme je peux, j’adorerais vous parler de tous les aspects de ce festival. Mais je m’en tiendra à ce petit reportage minute, armée de mon téléphone portable, sur cette oeuvre de carton.

Un peu débordée par cette fin d’année, je n’avais rien suivi de la programmation. La rumeur avait apporté à mes oreilles des histoires de constructions en carton… Mais quelle n’a pas été ma surprise lundi matin, alors que je me rendais au centre ville pour un rendez-vous, de découvrir des structures de plus de 10 mètres.

Giant #cardboard buildings in the city this morning #lesinvites @villeurbanne

Une publication partagée par Cecile – Papier Bonbon (@cecilepapierbonbon) le

Les grattes-ciel de Villeurbanne sont donc vite devenus un point d’irrésistible attraction. Mais après s’être délecté de la rue métamorphosée par ces blocs cartonnés, nous avons été happés, ne serait ce que pour un instant, dans le concret du projet : soulever, construire, scotcher !

 

Nous devons ce projet à Olivier Grossetête, artiste-plasticien qui n’en est pas à son coup d’essai si j’en crois les recherches images sur son nom.

 

« Plus de 8000m2 de cartons assemblés et posés avec l’aide de centaines d’habitants vont défier les Gratte-Ciel, jusqu’à 25 m de haut. »

 

écrit-on sur le site des Invites. En tout cas, j’ai adoré soulever ce beffroi encore en construction, scotcher des colonnes de cartons, applaudir de jubilation. J’espère que vous partagerez mon enthousiasme et que vous croiserez le chemin d’évènement/oeuvre de ce genre. Ça ouvre le coeur et l’esprit.

Alors sortons voir !

Le festival Les Invites dure jusqu’au 24 juin si vous êtes dans le coin. Quant à moi, je m’en retourne à mon papier, joli mais certes moins monumental .;)

 

 

Laisser un commentaire